Les joysticks ou Quand TI est aussi capable du pire


Les célèbres télécommandes  de Texas Instruments. Qui ne les a pas maudites un jour....

Lire la suite de Les joysticks ou Quand TI est aussi capable du pire


SID Master 99


La chose est bien connue des utilisateurs du Commodore 64, le SID (MOS 6581) est l'ultime processeur sonore des années 80, une légende. Il est vrai que le SID impressionne par ses performances:
Trois voix indépendantes sur 8 octaves, plusieurs formes d’ondes, 3 modulations sonores, deux convertisseurs analogique/digital, des capacités de filtrage pouvant être combinées pour obtenir encore plus d'effets, trois contrôleurs de volume, un par voix.
L'univers musical du SID à la portée du TI-99/4A, c'est ce que tente la carte SID Master 99. La disquette qui l'accompagne contient un player de fichiers SID: SID Play 99 ainsi qu'un programme explorant les possibilités du composant: SID Explorer. Un sérieux bémol: Les milliers des fichiers SID conçus pour le Commodore 64 ne sont pas exploitables sur la SID Master 99.  La raison? Ces fichiers incluent du code MOS 6510 (le CPU du C64) que ne peut interpréter le TMS9900. Ce qui fait qu'en dehors des quelques morceaux livrés dans la disquette, la carte est muette.


FORTi Music Card


FORTi est une carte son peu commune. Elle reprend le composant audio endémique des TI-99 et le met encore plus à l'honneur: Pas moins de quatre TMS9919 se côtoient sur cette carte!  Le nom donné à cette dernière est un clin d'oeil au langage utilisé pour son développement, le Forth !  Beaucoup de potentiels, sur le papier malheureusement. Trop faiblement diffusée, FORTi  ne sera pas exploitée par la logithèque du TI-99.


Le lecteur de cassettes (PHP2700)


Particulièrement lent et à la fiabilité chatouilleuse, le lecteur de cassettes a été le support de stockage de la plupart des utilisateurs. La raison? Son prix.

Il s'agit d'un lecteur de marque «General Equipment» sur lequel Texas Instruments a appliqué son logo. Vendu 550 FF en 1982/83. Un prix auquel il fallait ajouter 150 FF pour obtenir le câble de liaison au TI-99/4A.

Le lecteur de cassettes existe en deux coloris: Noir à ses débuts puis beige afin de mieux s'intégrer dans la nouvelle gamme de micro-ordinateurs composée du Computer 99/4A, du 99/2 Basic Computer, du TI-99/5 et enfin du Computer 99/8.

 

Lire la suite de Le lecteur de cassettes (PHP2700)


Les extensions conçues par la société Myarc, Inc.


Myarc, Inc. impose par la qualité de ses productions. Aujourd'hui encore, elle est une référence incontestée dans l'univers des TI-99/4A et Geneve 9640.

Peripheral Expansion System / 2 Double-Sided/Double-Density Disk Drives: Un concentré d'extensions dans un boîtier à la taille réduite: Extension mémoire de 32 Ko, Contrôleur de disques DS/DD, interface série et parallèle, lecteur de disquettes 5"1/4 DS/DD. Prix en 1985: 595 $ US.  Version double lecteur de disquettes: 758$ US.

Double-sided/Double-density Disk Controller:  Une page dédiée ici.

RS232 Card

32K/128/512K Memory Expansion Card MEXP-1: Une carte d'extension équipée de 32, 128 ou 512 Ko de mémoire vive selon le type de composants RAM enfichés. La mémoire supérieure à 32 Ko peut être utilisée comme spooler d'imprimante ou comme disque virtuel. Plus d'informations, ici.

HFDC: Quel utilisateur de TI-99/4A n'a pas rêvé d'avoir cette carte d'extension de Myarc qui cumule la fonction de lecteur de disquettes et celle de contrôleur de disques durs MFM. Une merveille d'électronique!
La carte supporte jusqu'à quatre lecteurs de disquettes 40 et 80 pistes en simple et double densité.  Le contrôleur HDC9234 de SMC embarqué accepte également jusqu'à trois disques durs de type ST504 et ST506/412 (avec une limitation à 8 têtes).

 


Les extensions conçues par la société Mikel Laboratories


RS-232C Stand Alone Interface: Une interface série RS-232C de type «Side-car». Prix officiel en 1984: 150$ US, prix généralement constaté: 110$ US.


Les extensions conçues par la société Multicom, Inc.


Multicom, inc. était une société basée dans l'Utah. A son catalogue, des extensions plutôt classiques à la finition artisanale:


Combo II:  Un boîtier d'extension «Side-car» (à connecter directement sur le bus d'extension du TI-99/4A) qui combine une interface série RS232, un port parallèle et une extension mémoire de 32 Ko.
32K Stand Alone Memory Expansion: Une extension mémoire de 32 Ko,de type «Side-car». Prix: 125$ US en 1984. Livrée avec un transformateur secteur AC 12V 500mA.
RS-232C Stand Alone Memory Expansion: Une interface série et parallèle de type «Side-car». Prix: 145$ US en 1984.

 


Les extension conçues par Intellitec Computer Systems


32K Expansion: Une carte d'extension mémoire de 32 Ko.
32K Expansion/RS232 Interface: Une interface de type «Side-car» incluant une extension mémoire de 32 Ko et une interface série.


AVPC - Dijit Systems


AVPC pour Advanced Video Processor Card. Cette carte offre un affichage sur 80 colonnes sur votre TI-99/4A ainsi que des nouveaux modes graphiques, des fonctionnalités rendues possibles grâce à l'utilisation du processeur vidéo Yamaha V9938.

L'AVPC se loge dans n'importe quel slot de la Pebox. Mais là ne s'arrête pas l'installation, quelques modifications matérielles sont aussi nécessaires sur la carte mère du TI-99/4A. Autant dire que s'offrir une AVPC demandait un minimum de compétences techniques et de la précision dans les gestes pour mener à bien son installation.  En effet, il est nécessaire de désassembler entièrement l'ordinateur puis de couper une piste sur la carte mère entre le 74LS03 et le 74LS32 près du connecteur bus, d'installer un câble doté d'un crochet à chacune de ses extrémités, crochets qu'il faut relier à la broche #15 du TMS9918/9929A et à un condensateur, de redresser la broche #14 pour la connecter à un second câble. La société Dijit Systems proposait de réaliser l'opération pour la somme de 25$ US hors frais d'expédition.
 La carte AVPC fonctionne avec le TI-99/4A classique (métal ou beige) mais pas avec la version TI-99/4QI. Les programmes conçus pour le TI99/4A fonctionnent pour la très grande majorité d'entre eux. Les incompatibilités sont rares.
Bien qu'il soit possible de relier la carte à un moniteur composite, l'usage d'un moniteur RVB est vivement recommandé pour un rendu optimal de l'image. La carte AVPC fonctionne avec le Genlock «DIJIT-EYEzer» du même constructeur.

La prise d'entrée vidéo n'étant pas normalisée sur les moniteurs, Dijit Systems vendait des câbles de raccordement adaptés aux différents moniteurs du marché (Magnavox, Commodore, Zenith, ...). Pour les moniteurs exotiques, la société réalisait même des câbles su mesure.

Prix en 1987: 220$ US (version 192 Ko de RAM), 250$ US (version 128 Ko de RAM).
Prix d'un câble vidéo: Entre 25 et 40$ US.

Lire la suite de AVPC - Dijit Systems


ParallAx TI Printer Interface - Axiom


Cette interface auto-alimentée pour imprimante doit son originalité à la disposition particulière de sa connectique. En effet, la prise servant à relier d'autres périphériques au bus est située à l'arrière du boîtier et non sur le côté droit comme sur la majorité des périphériques de type «Side-Car». Et c'est une très bonne idée, car l'imposant connecteur de la Pebox est ainsi dirigé vers l'arrière de l'ordinateur libérant de l'espace sur le bureau.
Pour le reste, nous sommes en présence d'une classique interface PIO, l'imprimante répondant indifféremment au nom de périphérique «PIO» ou «AXIOM».

Prix en 1986: 60$ US.

Lire la suite de ParallAx TI Printer Interface - Axiom