Particulièrement lent et à la fiabilité chatouilleuse, le lecteur de cassettes a été le support de stockage de la plupart des utilisateurs. La raison? Son prix.

Il s'agit d'un lecteur de marque «General Equipment» sur lequel Texas Instruments a appliqué son logo. Vendu 550 FF en 1982/83. Un prix auquel il fallait ajouter 150 FF pour obtenir le câble de liaison au TI-99/4A.

Le lecteur de cassettes existe en deux coloris: Noir à ses débuts puis beige afin de mieux s'intégrer dans la nouvelle gamme de micro-ordinateurs composée du Computer 99/4A, du 99/2 Basic Computer, du TI-99/5 et enfin du Computer 99/8.

 

Le panneau de gauche intègre les prises de liaison au micro-ordinateur, de réglage de niveau sonore et de modulation du signal (grave et aigu).

La fiche Jack 3.5 cerclée de rouge est réservée au signal d'entrée (notée "MIC") et  la fiche cerclée de blanc  au signal de sortie (notée "EAR/SPK"). Une troisième prise Jack, d'un diamètre plus petit, contrôle de moteur du lecteur.

L'appareil est alimenté par une prise reliée au secteur, il est également possible de l'alimenter à l'aide d'un transformateur 6V ou par... 4 piles LR14. Quelle est l'utilité d'un magnétophone alimenté par piles sur le TI-99/4A? Aucune. En fait cette particularité, comme la présence d'une poignée de transport et d'un microphone frontal, tient du fait que le PHP2700 est un lecteur/enregistreur initialement destiné au marché musical et reconditionné par Texas Instruments comme accessoire informatique.
 

Le compteur de défilement de la bande magnétique permet de localiser le début d'un ou des programmes contenus sur la cassette. Indispensable.
 

Comme pour la majorité des micro-ordinateurs de l'époque, la qualité de lecture des programmes sur bandes dépend étroitement de la finesse du réglage des graves/aigus.

Plusieurs références seront distribuées:
- PHP2700 : Modèle  US  fonctionnant en 110V/60Hz.
- PHP2700U : modèle Européen de couleur noire fonctionnant en 220V/50Hz.
- PHP2700Z : modèle Européen de couleur beige  fonctionnant en 220V/50Hz

 

Le câble de raccordement : "Dual Cassette Cable" PHA2000:.

 

La prise DB9 broches se branche sur le connecteur DB9 situé à l'arrière du TI-99/4 ou 4A.
Pour l'utilisation d'un seul lecteur/enregistreur de cassettes, le câble à trois fiches Jack est suffisant : Le fil rouge doit être relié à la prise microphone de l'appareil, le fil noir à la prise télécommande et le fil blanc à la prise pour écouteur. Pour faire simple, il suffit de respecter le code couleurs entre les câbles et le lecteur/enregistreur.

Les deux fiches Jack restantes (référence PHA-2000 uniquement) permettent de connecter un second lecteur/enregistreur de cassettes sur l'ordinateur. Le second lecteur/enregistreur est en écriture seule, ce qui explique le fait que la connectique réservée ne dispose que de deux fiches Jack.


 

 

Assignation des broches
1
Contrôle du moteur CS1 (+)
2 Contrôle du moteur CS1 (-)
3 Sortie audio (-)
4 ?
5 Sortie audio (+)
6 Contrôle du moteur CS2 (+)
7 Contrôle du moteur CS2 (-)
8 Entrée audio  (+)
9 Entrée audio  (-)

Connecteur cassette
des TI-99/4 et 4A

 

Quelques commandes en TI-Basic:

Chargement dans la mémoire de l'ordinateur d'un programme sur la cassette insérée dans le lecteur/enregistreur #1:       Enregistrement d'un programme sur la cassette placée dans le lecteur/enregistreur #2:

OLD CS1

  * REWIND CASSETTE TAPE        CS1
    THEN PRESS ENTER
  * PRESS CASSETTE PLAY           CS1
    THEN PRESS ENTER

  * READING

  * PRESS CASSETTE STOP           CS1
    THEN PRESS ENTER

   **  DONE  ** 
 

 

SAVE CS2

  * REWIND CASSETTE TAPE          CS2
    THEN PRESS ENTER
  * REWIND CASSETTE RECORD    CS2
    THEN PRESS ENTER

  * RECORDING

  * PRESS CASSETTE STOP             CS2
    THEN PRESS ENTER

  * CHECK TAPE(Y OR N)?

  **  DONE  **
Création d'un fichier sur CS1 contenant les valeurs numériques X, Y et Z:   Lecture d'un fichier sur CS1 contenant les valeurs numériques X, Y et Z:

100 OPEN #1:"CS1",SEQUENTIAL, FIXED, OUTPUT,
INTERNAL
110 INPUT X, Y, Z
120 PRINT #1:X, Y, Z
130 CLOSE #1
 

 

100 OPEN #1:"CS1",SEQUENTIAL, FIXED, OUTPUT,
INTERNAL
110 INPUT #1:X, Y, Z
120 CLOSE #1

 

La cassette audio

Une cassette audio se compose d'une bande magnétique de longueur variable dont chaque extrémité est fixée à une bobine. Ces deux bobines sont munies d'axes crantés qui, entrainés par le moteur du lecteur de cassettes (appelé également magnétophone), permettent d'enrouler ou de dérouler la bande. Par un cheminement précis, guidé par des butées et des roues d'alignement, la bande magnétique se trouve en contact permanent avec la tête de lecture/écriture de l'appareil. Cette tête présente une minuscule fenêtre appelée « entrefer » qui, selon le mode de fonctionnement du magnétophone servira à capter l'état les particules magnétiques reparties sur la bande défilante (mode lecture) ou a les aimanter (mode enregistrement). La bande magnétique des cassettes défile à une vitesse d'environ 4,75 cm par seconde, une vitesse plutôt faible qui a pour incidence d'obtenir un son de faible qualité, surtout dans les hautes fréquences. Cherchant à corriger ce défaut, les constructeurs apporteront quelques améliorations tant au niveau de la cassette en modifiant le pigment magnétique ( Oxyde de fer (type I), Dioxyde de chrome (type II), Ferro-chrome (type III) puis métal (type IV) ) que du magnétophone en lui incorporant des filtres réducteurs de bruits de fond (Dolby NR B ou Dolby C). Les différences de magnétisme présentes sur toute la longueur de la bande forment, après traitement par le lecteur de cassette, un signal audio, un signal qui sur une cassette à usage informatique correspond une suite de valeurs 1 ou 0, l'ensemble de ces valeurs binaires forment un programme informatique.
Contrairement à ce que voulaient faire croire les constructeurs, la cassette vierge « spéciale informatique » destinée à stocker les programmes des utilisateurs profite d'aucune amélioration technologique, elle est ni plus ni moins qu'une cassette audio offrant un niveau de qualité acceptable pour être utilisé par leur micro-ordinateurs; Un niveau de qualité qui se retrouve dans sur une certaine gamme de cassettes audio. Les cassettes « spéciale informatique » étaient généralement vendues plus cher que leurs équivalentes audio et permettaient ainsi aux constructeurs d'augmenter facilement leurs bénéfices commerciaux.



Contenu de ce site ©1999-2017 Fabrice Montupet