Triton XT transforme le TI-99/4A en un véritable IBM PC.
L'ordinateur compatible se présente sous la forme d'un boîtier PC classique. Boîtier qui comprend une carte mère aux caractéristiques suivantes: CPU Intel 8088 cadencé à 4.77 ou 8 Mhz, 256 Ko de RAM extensible à 640 Ko, Vidéo de type CGA, contrôleur de lecteurs de disquettes DSDD, 8 slots d'extensions et un port // Centronics. L'alimentation électrique est de 150W.
La liaison du boîtier au TI-99/4A se fait via une interface appelée «Bridge Box» ou «4A/XT interface» (en photographie à droite). Elle est chargée de la bascule entre le mode TI-99/4A et le mode PC mais contient aussi toute l'électronique nécessaire à la gestion du clavier et de l'écran du TI-99/4A. Les prises situées à l'arrière du boîtier sont : les entrées vidéo 99/4A et PC, la sortie vers le moniteur du 99/4A et une prise pour relier un clavier PC compatible... non fourni. L'absence d'un clavier à la norme IBM est une aberration car il est impensable de travailler sur des applications MS-DOS dans des conditions normales avec un clavier aussi pauvre que celui du 99/4A.

Une proposition curieuse que celle de Triton:  Rares étaient les utilisateurs désireux de passer à l'IBM PC et qui voulaient conjointement continuer à utiliser leur TI-99/4A.  En 1987, l'ordinateur texan était devenu obsolète, la majeure partie des machines étaient remisées. Une unité centrale PC 8088 à 4.77/8 MHz accompagnée de son propre clavier, d'un lecteur 5"1/4 de 360 Ko et d'une carte CGA avec sortie TTL/composite était proposée au même prix que ce Turbo XT, peut-être que dernier pouvait intéresser quelque irréductibles.


Turbo XT de Triton, en configuration complète (Publicité).



Contenu de ce site ©1999-2017 Fabrice Montupet