Sorti en 1983, il est le dernier modèle officiel de la série 99/4A. L'ordinateur est facilement reconnaissable grâce à sa robe en plastique de couleur beige clair sur la face supérieure du boîtier et de couleur beige plus foncé sur la face inférieure. Texas Instruments reconnaît l'ordinateur sous l'appellation "Grey" (gris).


Sur l'étiquette située au dessus du clavier, il est inscrit :" Texas Instruments Computer 99/4A" et non "TI-99/4" comme auparavant. Le discours officiel de Texas Instruments est que ce nouveau design correspondait à une meilleure intégration de l'ordinateur dans l'environnement familial. En fait, cette robe avait surtout l'avantage d'être plus économique à produire que l'ancienne qui est composée de plastiques et de plaques d'aluminium. Le poids de l'ordinateur reste similaire à celui du modèle précédent.
La grille d'aération supérieure a été redessinée. Les touches sont d'une couleur plus foncée que l'ensemble et le bouton Marche/Arrêt n'est plus situé sur la façade avant mais à droite du clavier. Le témoin lumineux de fonctionnement a été remplacé par une marque de peinture de couleur bleue. Le logo de la marque n'est plus peint mais gravé dans le plastique.
Comme pour les dernières productions du TI-99/4A, la ROM ©1983 a été installée sur la carte mère, une ROM qui refuse de fonctionner avec des modules SSS n'ayant pas reçu l'agrément de Texas Instruments.
Les caractéristiques techniques du Computer 99/4A sont identiques à celles du TI-99/4A. Il existe cependant une version très particulière au Computer 99/4A: le TI-99/4QI.

Le Computer 99/4A, par l'ensemble de ces modifications de surface, s'intégrait mieux dans la nouvelle gamme d'ordinateurs que Texas Instruments developpait durant l'année 1983, une gamme composée du Computer 99/8, du Basic Computer 99/2 et du TI-99/5, tous sont de couleur beige.
Les périphériques déjà existants tels que la Pebox, les télécommandes, le lecteur de K7 et certains modules SSS devaient eux aussi s'intégrer au nouvel environnement du Computer 99/4A, une production beige a donc été lancée, en quantité toutefois très restreinte pour certains.  Le dos de la boite du Computer 99/4A annonce la disponibilité de périphériques qui ne seront, hélas, jamais distribués: L'interface Hexbus pour 99/4A (G) , le lecteur Wafertape et la version beige du Speech Synthesizer (F):




Quelques détails sur le coffret confirment les nouvelles orientations de Texas Instruments:

Dans la liste de logiciels disponibles pour le 99/4A (située au dos de la boîte), les jeux apparaissent en toute dernière position, et après les programmes éducatifs, les outils de production/programmation. Par le choix d'une couleur de plastique très sobre pour son microordinateur, celui de mettre en avant le tableur "Multiplan" sur une photographie située sur la tranche de la boîte,  Texas Instruments a tenté de donner à son "Computer 99/4A" une image non ludique, plus sérieuse.  En 1983, la société Microsoft était déjà fort implantée dans le paysage informatique, peut-être Texas Instruments chercha t-elle à profiter de l'image de marque de l'éditeur de Redmond...

Contrairement à la boîte du TI-99/4A qui ne présente que l'ordinateur, le dos de la boite du Computer 99/4A fait étalage d'une grande diversité d'extensions proposées pour l'ordinateur. Cette « publicité » est loin d'être anodine dans une période où Texas Instruments, par ses nombreuses remises commerciales, ne faisait plus de bénéfices sur chaque TI-99/4A vendu. Le message était clair: « Achetez  de l'accessoire! »

 

 


 

 



Contenu de ce site ©1999-2017 Fabrice Montupet