Voici un accessoire pour TI-99/4A qui a interpellé un bon nombre de graphistes en herbe. Et pour cause, Super Sketch propose de dessiner sur l'ordinateur, naturellement, en déplaçant un pointeur comme nous le faisons avec un crayon. Un dispositif se charge de retranscrire simultanément nos mouvements effectués en coordonnées graphiques X e Y, avec la possibilité de sélectionner la couleur du trait dans la palette de quinze couleurs de l'ordinateur.
Une belle surprise: son prix. Super Sketch ne coûtait que 60$ US à sa sortie, en 1984.

 

La tablette Super Sketch se compose d'un plateau équipé d'un bras mobile se terminant par le pointeur et de cinq boutons servant à contrôler l'appareil. Les commandes sont envoyées à l'ordinateur par le biais d'un câble relié à une cartouche à insérer dans le port cartouche du 99/4A. Outre ses fonctions graphiques (point, ligne, carré, brosse, remplissage) le programme de dessin permet d'enregistrer les oeuvres sur un support cassette et uniquement; Les possesseurs d'un lecteur de disquettes seront frustrés. Les images stockées sur cassette peuvent être rechargées dans l'ordinateur via le même programme. Et c'est la deuxième limitation de ce Super Sketch car le manuel n'explique pas comment utiliser les images créées en dehors du programme de PPI, dans des programmes personnels par exemple ou dans des applications telles que TI-Artist.
Un moment d'adaptation est nécessaire pour maîtriser le déplacement du pointeur. La mécanique du bras ne permettant pas de retrouver l'aisance que l'on peut avoir avec un simple crayon.

Note: Les pièces noires de chaque côté du bras sont des pinces destinées à fixer fermement le dessin sur le plateau. Le large bouton central permet de les actionner.

La société texane Personal Peripherals, Inc. a commercialisé des Super Sketch pour d'autres plate-formes que le TI-99/4A. Sur la version Colecovision, la fonction SAVE/LOAD sur cassette est absente puisque la console de jeu est dépourvue de support de stockage sur cassette. La version Atari 800, quant à elle, ne peut enregistrer que sur un support disquette. La version Commodore 64 est la plus ouverte de toutes car elle offre la possibilité d'opter pour le lecteur de cassette ou le lecteur de disquette.

Super Sketch est livré avec un petit manuel ainsi que quelques planches de dessins au trait à fixer sur le plateau. Le but étant de se familiariser aux mouvements du pointeur en suivant les lignes qui forment chaque dessin. Au dos de l'emballage, une feuille cartonnée sur laquelle sont présentées des photographies de réalisations graphiques supposées faites avec Super Sketch. Car un oeil attentif révélera que ces réalisations ne pâtissent pas des contraintes graphiques du VDP TMS9918A/9929A. Elles semblent avoir été conçues sur un Commodore 64. Le manque de précision frise la publicité mensongère car des utilisateur de TI-99/4A néophytes ont dû se laisser pièger par la qualité d'images vantée:


La cartouche («Sketch Master») embarque un petit circuit convertisseur analogique/digital 8 bits ADC0834 , une ROM et un peu de logique de décodage.
Par l'absence de mémoire GROM, la tablette Super Sketch est incompatible avec le TI-99/4QI et le 99/4A équipé d'une ROM v2.2.

 

  Une parfaite lubrification des pièces mobiles est nécessaire pour que le bras puisse bien se mouvoir. Aussi, démontez le plateau pour retirer la graisse usagée et remplacez-la par une graisse siliconnée à haut pouvoir glissant.
 

Super Sketch pour TI-99/4A. Référence: G2400

 

 



Contenu de ce site ©1999-2017 Fabrice Montupet