Passionné des technologies passées, mes appareils de mesures et de programmation n'échappent pas à cette inclinaison :-)

Voici la plupart d'entre eux:

Oscilloscopes:

 

 

Mon premier oscilloscope fut le HM-512-2 de Hameg, un double canaux à 15MHz qui sera vite remplacé par un Leader LBO-523 à 20 MHz. Mais les performances de ce dernier restaient limitées. J'ai alors décidé de me faire plaisir acquérant deux modèles de Tektronix:

Le Tektronix 2230
Des caractéristiques plus intéressantes:  Bande passante de 100MHz, double canal analogique/numérique. Sa fonction mémoire permet de sauvegarder un signal et de le rappeler ultérieurement à l'écran en le superposant sur l'affichage en cours. Très pratique pour des recherches de pannes, un signal mesuré sur un matériel X pouvant être comparé avec le signal de référence d'un matériel Y. Option RS232C incluse.

...et le Tektronix 2467B
Aux caractéristiques de rêve: Type analogique, bande passante de 400MHz, 4 canaux, Auto Setup, Mesures automatiques, Fonction mémoire, sensibilité verticale min 2mV/div  et max. 5V/div,  résolution 500 ps/div, Temps de montée de 875ps. Avec une précision de 1%. Ecran à tube de type MCP.

Prix à sa sortie en 1988: $12.000

Analyseur logique:

...Un Philips PM3585/90
L'analyseur dispose de 96 double-canaux (6 x 16 canaux) d'une fréquence d'échantillonnage de 200 MHz. Il est propulsé par un puissant microprocesseur 16/32 bits Philips 68070 cadencé à 20MHz, ce CPU est un dérivé du Motorola 68000. L'électronique embarque les 256Ko de SRAM et 1536 Ko de  DRAM nécessaires à l'éxécution des programmes d'analyses et à l'enregistrement en temps réel des mesures. Le lecteur de disquette 3"1/2 1.44Mo permet le chargement de la disquette contenant le système et les outils d'analyse, il permet également  le stockage des données utilisateur. L'affichage se fait sur l'écran monochrome 9' de qualité, il peut également être envoyé sur un écran externe à la norme MVGA, Le panneau de contrôle et sa molette de navigation sont d'une grande souplesse d'utilisation. Les inconditionnels de la souris n'ont pas été oubliés puisqu'ils peuvent en connecter une sur le port de communication série. Ce dernier n'est pas limité à ce seul usage, il sert également à la communication de données avec l'extérieur. A ce port RS232C s'ajoutent un port Centronics et un port GPIB/IEEE-488.

Les utilitaires MS-DOS livrés permettent graphiques et post traitements des données.

Prix à sa sortie en 1990: $10.950

L'appareil m'a été livré sans les Pods, j'ai dû les construire.  

Programmateurs d'EPROM / PAL:

Je dispose de plusieurs programmateurs mais mon préféré est sans conteste l'American Reliance Inc. AR9820:
Un copieur multiple et programmateur d’EPROM type 25xx, 27xxx, d’EEPROM 28xx et de PAL type 10H8, 12H6, 14H4, 16H2, 16C1, 10L8, 12L6, 14L4, 16L2, 16L8, 16R8, 16R6, 16R4, 16X4, 12L10, 14L8, 16L6, 18L4, 20L2, 20C1, 20L10 , 20X10, 20X8, 20X4, 20L8, 20R8, 20R4. Le chargement de fichiers images, la visualisation et la programmation  des E(E)PROM et PAL se font à l'aide d'un logiciel sous MS-DOS, à travers un port série RS232C.

Testeur de composants:

 

 

... Un GW Instek GUT-6000
Ce testeur de circuits TTL type 54/74LSxxx et 40/45 CMOS dispose d'un système de vérification de circuits intégrés évolué. Il peut tester un composant en une passe ou réaliser des tests en boucle. Une fonction indispensable pour déceler un composant au fonctionnement aléatoire sur la durée. La touche "Auto" pressée, l'appareil détecte le composant inséré sur le support de CI. Une fonction bien pratique puisqu'elle m'a permis d'identifier des composants dont la surface avait été volontairement poncée pour empêcher l'identification.


On trouve un bon nombre de mini testeurs à bas prix alimentés par pile ou par port USB. Ils peuvent rendre service mais aussi vous jouer des tours en validant parfois des composants instables, j'en ai fais l'expérience il y a quelques années. Sauf si votre budget est ultra serré, évitez ce genre de produit.

Multimètres:

Deux multimètres aux similarités frappantes. Assurément du matériel chinois rebadgé: Velleman DVM1400 d'un côté et Domolec 729001 de l'autre. La qualité est plus qu'honorable compte tenu du prix serré (une centaine d'euros)

Fer à souder:

Cette station de soudage chinoise 937D vient remplacer mon bon vieux Weller WTCP51 qui a rendu l'âme après plus de 20 ans d'utilisation intensive. J'ai été surpris par son rapport performances/prix. Je ne lui trouve pas de gros défaut. Avec sa puissance de 45W, la chauffe est particulièrement rapide. Le prise en main du fer est agréable. Un trou en façade renferme une vis qui permet de calibrer l'afficheur en fonction de la température réelle du fer (thermocouple nécessaire). Si j'avais à faire quelques critiques, ce serait au niveau du câble qui relie le fer à la station (sa souplesse est discutable), ainsi que sur la position de bouton M/A qui j'aurais préféré sur la face avant de la station.

 

 

 

 


 

 



Contenu de ce site ©1999-2019 Fabrice Montupet