MBX repousse les limites du TI-99/4A: l'ordinateur pouvait déjà parler, maintenant il vous obéit à la voix :-) Voila donc un périphérique des plus original que propose la société Milton Bradley.
En prononçant des ordres dans un micro/casque relié au boîtier de reconnaissance vocale, l'utilisateur peut contrôler l'action qui se déroule à l'écran. Le joueur dispose également d'un clavier à membranes de pas moins de 64 touches aux fonctions redéfinissables. Un Joystick à quatre boutons et manche rotatif sur 360° accompagne l'ensemble. Sa prise en main est agréable et les commandes précises.
Milton Bradley dévoile fièrement son MBX au Consumer Electronic Show en 1983, le succès est immédiat. Les utilisateurs du TI-99/4A sont sous le charme. Le modèle est certes connecté à un TI-99/4A mais enthousiasmés par ce qu'ils découvrent, des constructeurs d'ordinateurs concurrents entament des discussions avec MB pour réfléchir à une version compatible avec leurs propres micro-ordinateurs.  MB peut être satisfaite, elle fait carton plein au CES.  La disponibilité du MBX est annoncée pour le mois d'avril. quant au prix, il est  fixé à 129$ US.
Mais les mois passent et le MBX n'est toujours pas proposé à la vente. Ce n'est qu'en septembre que l'accessoire garnit enfin les étales des revendeurs, avec une bonne nouvelle: son prix! qui est abaissé à 100 $ US. Pour donner toutes les chances de réussite à son MBX, Milton Bradley propose dès le départ un catalogue fourni de cartouches éducatives et ludiques compatibles.

 

MBX en version métal, photomontage réalisé d'après les informations d'époque collectées.
Avouez qu'il avait plus de gueule ainsi :-)

Mais voila, le retard pris par Milton Bradley va coûter cher au MBX...  A la fin du mois d'octobre, Texas Instruments annonce l'arrêt du TI-99/4A. Les sociétés de logiciels tierces, inquiètent de la tournure des évenements, ne développeront pas de logiciels compatibles MBX. Milton Bradley est déçue par l'absence de succès de son périphérique, elle décide de stopper net sa production ainsi que celle de cartouches dédiées. Les stocks sont  bradés.
Pourquoi un tel retard? Le modèle MBX présenté au CES de 1983 arborait une coque aluminium identique à celle du TI-99/4A de 1981. MB a été prise au dépourvu quand elle a appris que Texas Instruments était sur le point de relooker son micro-ordinateur. Elle a aussitôt décidé de stopper le processus de lancement du MBX pour concevoir une nouvelle coque entièrement redessinée, aux couleurs beiges, et s'est arrangée pour que la date de commercialisation de son MBX «New Look» corresponde à une période où tous les micro-ordinateurs TI-99/4A sortiraient des usines en version beige.  Le TI-99/4A beige et le TI-99/4QI ont été respectivement commercialisés en fin juin et août 1983. Le MBX en... septembre.
Et dire que Milton Bradley avait initialement développé une console de jeux à reconnaissance vocale équipée du micro/casque et du joystick 360° mais, pensant que le parc des constructeurs de consoles vidéoludiques était déjà saturé en 1982,  a préféré jouer la sûreté en transformant sa console en un périphérique pour le TI-99/4A qu'elle croyait être une valeur sûre... Quel gâchis.

 

Championship Baseball !


Sur les dix logiciels compatibles distribués, trois seulement fonctionnent exclusivement avec le système MBX («I'm hiding, «Turtle's Adventure» et «Championship Baseball»), les autres («Meteor Belt», «Super Fly», «Honney Hunt», «Big Foot», «Starship Pegasus», «Sewermania», «Space Bandit» et «Soundtrack Trolley») peut être utilisés sans la présence du MBX mais l'utilisateur ne profite pas des fonctions de reconnaissance vocale.


Les cartouches Meteor Belt, SuperFly et Honney Hunt.

Les cartouches BigFoot, Starship Pegasus et Sewermania.

Et les cartouches Space Bandit et Soundtrack Trolley. Un écran d'introduction d'une cartouche MBX.

Chaque jeu est livré avec un overlay. L'overlay est une film de plastique rigide qui vient habiller le clavier à membrane pour indiquer la fonction de chaque touche utilisée par le jeu.

 

Caractéritisques du PCB:
- Microprocesseur: Hitachi HD68A09 (équivalent au Motorola 6809)
- PIA: Hitachi HD468A21P
- Convertisseur analogique/digital 8 bits: ADC0809CCN
- 4 Ko de RAM: HM6116 (8 bits x 1)  x 2
- ROM: MM52664
- Synthétiseur vocal: GI SP1000
- Alimentation électrique : DC 9V 1.0A (+ au centre)

Effectivement, il  ne manque à ce MBX qu'un processeur vidéo et un port d'E/S pour qu'il se transforme en micro ordinateur ou console de jeux totalement autonome...

 

 

Le MBX mis à nu --->

 

 

 


Prix du MBX à sa sortie: $100
Prix d'une cartouche : $50.



Contenu de ce site ©1999-2017 Fabrice Montupet