En 1983, quelques mois avant la mort du TI-99/4A, les sociétés Control Data (CDC), Plato et Texas Instruments se rapprochent en vue de proposer une solution éducative plus aboutie. Le projet est abandonné par Texas Instruments mais il en résulta la production sous licence de quelques unités de Computer 99/4A par  Control Data.

 

Control Data propose une solution complète comprenant une unité centrale, un moniteur couleur, une cartouche d'interprétation Plato et le boîtier d'extension muni d'une extension mémoire de 32 Ko, d'un contrôleur de disquettes et d'un lecteur 5"1/4. Les outils éducatifs Plato étant proposés sur support disquettes.
Le matériel provient directement des usines de Texas Instruments basées à Lubbock (les étiquettes de production CDC conservent la mention "LTA" propre à Texas Instruments), Control Data Corp. se chargeant ensuite de l'adapter selon ses besoins.
Control Data a assuré l'assistance conseil téléphonique de ses clients, et ce, gratuitement pendant l'année de garantie du matériel; Elle n'a pas assuré la maintenance matériel: Le micro-ordinateur, la Pebox et son contenu devant être retournés directement chez Texas Instrument en cas de panne confirmée et les frais d'expédition à la charge du client.

Logo du CDC 99/4ALa prise en main de l'ordinateur est assurée par les manuels livrés habituellement avec le Computer 99/4A et la Pebox. Control Data a uniquement  remplacé le feuillet "Read me first" de TI par un autre feuillet d'une dizaine de pages contenant  les explications d'installation rapide de l'ensemble des éléments qui composent solution éducative. Ce feuillet  s'intitule «How to set up your control Data Corporation system».
On remarquera que les baguettes d'aide mémoire, au nombres de deux, sont de couleur beige.

Les plastiques supérieur et inférieur sont frappés de l'empreinte Control Data. Le Logo "CD" placé à droite du clavier masque celui de Texas Instruments gravé dans le châssis.


Le CDC99/4A, un nouveau TI-99/4A?
 

La carte mère du CDC 99/4A ne diffère en rien de celle produite par la société Texane si ce n'est le remplacement d'une GROM Système originale  par  GROM propre à CDC. Ce composant est frappé  de l'inscription "CD4457" sur la photographie ci-contre.

Sur le modèle portant le numéro de série #31187, la GROM est basée sur la v2.2 de Texas Instruments; elle refuse de ce fait l'usage de cartouches non agrées par le constructeur Texan.


Les Périphériques:
Le moniteur retenu par Control Data est conçu par Zenith Data Systems. Il s'agit du modèle ZVM-131, aux caractéristiques suivantes:
- Entrée: RGB ou TTL composite (négatif ou positif)
- Entré son:  de .5V à 1V rms
- Tube: Couleur, 13 pouces , Pitch de .71
- Haut parleur intégré. - Boutons de réglage de contraste, teinte, intensité de la couleur, niveau de noir, luminosité et volume sonore.
- Alimentation : 110V, 50 Hertz
- Consommation : 60 watts

Il existe une variation de ce moniteur, le Modèle ZVM-131E. Il se différencie du premier par son fonctionnement en 220V, 50 Hertz.

Malgré la grande taille du moniteur et les possibilités étendues de ses réglages, la qualité de l'image obtenue est plutôt médiocre. Il est regrettable de voir cet écran imposé dans la configuration de Control Data. La liaison à un téléviseur est cependant envisageable: le coffret renferme aussi l'adaptateur RF UM1381 de Texas Instruments.

Le Pebox proposée par CDC est conforme à celle vendue par la marque Texane; On remarquera juste les étiquettes adhésives portant la marque et le logo de Control Data masquant ceux imprimés aux usines de Lubbock.

A la mise en fonctionnement, la mire endémique du 99/4A encadre cette fois-ci le logo de Control Data. Comme à l'accoutumée, l'ordinateur invite à presser une touche afin d'obtenir le classique menu de sélection; Ici aussi, la marque et logo de Control Data remplacent ceux de TI.

  
 


Détails en image

Le Logo "CD" de Control Data.
 


Ce modèle, par l'inscription de production LTA1384, indique qu'il fût assemblé la treizième semaine de l'année 1984. D'après les informations recueillie, cette semaine semble clôturer la production pour Control Data.


PLATO

Plato est un projet  d'EAO (Education Assistée par Ordinateur) développé par l'université américaine de l'Illinois à la fin des années 70's. Derrière le nom du célèbre  philosophe se cache l'acronyme: «Programmed Logic for Automatic Teaching Operations». Plato était initialement un réseau informatique composé de nombreux terminaux installés dans des universités et reliés à un mini ordinateur ILIAC. Ce dernier sera remplacé par un mini ordinateur CDC 1604 lors du rachat de Plato par Control Data Corp. La solution Plato surprend par le nombre considérable d'exercices éducatifs.

Control Data a imaginé une nouvelle fome d'enseignement où le corps enseignant serait remplacé par des ordinateurs éducatifs; Elle aurait été écoutée par le ministère de l'éducation si le coût global de fonctionnement du système Plato avait été inférieur à celui des enseignants, tout en offrant un service au moins équivalent; Mais trop cher et d'un intérêt éducatif relativement médiocre (les outils étaient globalement rudimentaires), le système d'apprentissage Plato se soldera par un échec.
En 1982, Control Data Corp. développe une version allégée de son programme d'EAO pour l'adapter sur différents micro-ordinateurs tels qu'Apple II, Atari et TI-99/4A, mais c'est dans cette dernière adaptation qu'elle sera la plus aboutie : Au total, 108 coffrets seront proposés, totalisant une bibliothèque de 500 programmes pédagogiques. Les utilisateurs étaient libérés de la connexion au serveur, cette version de Plato se composant d'une cartouche et des diverses disquettes.

La cartouche Plato contient un programme conçu pour fonctionner dans le micro-ordinateur CDC 99/4A. Elle est donc incompatible avec le TI-99/4A.

Publicité ©Texas Instruments

Traduction Française:

Si vous désirez que vos enfants soient meilleurs à l'école, il est temps de rencontrer PLATO de Texas Instruments. L'ensemble des cours de qualifications "Basic" et "Ecole Supérieure" de PLATO est le système d'apprentissage par ordinateur le plus étendu jamais développé, du niveau jardin d'enfants jusqu'à la terminale. Jusqu'à maintenant, il était uniquement utilisé dans les écoles pour donner un plus aux enfants mais maintenant ils peuvent l'utiliser à la maison, sur l'ordinateur familial Texas Instruments 99/4A.
Le système PLATO, développé par Control Data, utilise des méthodes éprouvées et des techniques qui font que l'apprentissage est si intéressant que vous aurez du mal à faire décrocher vos enfants de l'ordinateur. Et ils apprendront à leur propre rythme, d'une machine qui ne les critiquera jamais;  qui construit sur leur connaissances nouvellement acquises, qui les récompensent avec un vrai sens de l'accomplissement.
L'ensemble des cours de qualifications "Basic" et "Ecole Supérieure" de PLATO offre tous les sujets qu'un enfant a besoin. Il apprend les mathématiques, la lecture, les études sociales, la grammaire, les sciences - Plus de 108 cours essentiels qui construisent les fondations d'une solide éducation.
Prenez PLATO à la maison, et initiez vos enfants à la connaissance qui réside dans l'ordinateur familial Texas Instruments 99/4A.

 


Un peu d'histoire sur les superordinateurs de Control Data Corp.

Bien qu'oubliée, Control Data fait partie de ces sociétés qui ont laissé une sérieuse empreinte  dans  l'histoire de l'informatique.Fondée en 1957 par William Norris, elle frappe un grand coup seulement trois ans après sa création avec l'annonce de commercialisation de son premier super ordinateur, le CDC 1604 : Son architecture est assez classique car proche du schémas classique de von Neumann mais il se démarque par le fait qu'il est le premier  ordinateur entièrement transistorisé! Il se compose de 25 000 transistors, 5 000 diodes, d'une mémoire à tore de ferrite totalisant 32768 mots de 48bits. Son papa n'est autre que Seymour Cray. Dix CDC 1604 seront vendus, ils  permettront  à eux seul de générer des bénéfices.

Seymour Cray impressionne à nouveau; Son modèle 6600, sorti en 1964, utilise un technologie parallèle et un jeu d'instruction réduit (du RISC avant l'heure!). Avec ses 400.000 transistors, sa mémoire RAM de 128K à 100ns, son CPU et 10 PPUs, il est de cinquante fois plus rapide que son aîné et restera le super ordinateur le plus marquant des années 60's. Ses performances font d'ailleurs   pâlir de jalousie la société IBM et tous les autres concurrents de l'époque. Son succès, bien qu'incontestable, est terni par Big Blue qui use d'un stratagème peu glorieux en annonçant la commercialisation imminente d'un certain IBM 90 aux performances très supérieures au CDC 6600. Les clients préfèrent alors attendre la disponibilité de ce dernier au détriment du CDC 6600. Au total, seules 50 unités seront vendues.
 

En 1972, Seymour remet  sa démission à Control Data Corp. pour former sa propre société: CRAY.  Sa vision est simple: l'avenir n'est pas dans l'augmentation unique des fréquences de travail des processeurs mais aussi dans une architecture parallèle.
 

En 1974, tout porte à croire que rien ne peux arrêter CDC dans sa fuite en avant: les performances de son nouveau né, le CDC7600, sont cinq fois supérieures à celle du 6600. Ce tour de force est obtenu par un usage massif de la technologie Pipeline, mais au prix d'une fiabilité précaire... Son remplaçant, répondant au nom de CDC8600 offre toujours plus  de puissance (correspondant à quatre CDC7600 dans un même système) mais par ses procédés de conceptions vieillissants, il n'apporte pas cette fiabilité tant attendue... En fait, ces deux systèmes sont des projets sur lesquels Seymour à travaillé avant de s'éloigner de CDC.

Jim Thornton,  collaborateur de Seymour, s'intérresse  à d'autres configurations telles que de "Processeur Vectoriel" et le projet STAR voit le jour. Mais William Norris ne peut pas mener plusieurs projets de front et STAR est mis en sommeil pour un temps alors que le CDC8600 continue son développement.  Quand le CDC8600 est abandonné, STAR reprend du service mais les résultats sont des plus médiocres. STAR est alors repensé, amélioré et lancé à nouveau sous le nom de Cyber 205 dans les années 70's. Les résultats sont convainquants cette fois-ci mais ils sont bien tardifs: CRAY commercialisait déjà  le CRAY 1, un super ordinateur  basé sur une technologie similaire mais aux performances plus impressionnantes. L'arrivée du CRAY 1 signe le déclin rapide de Control Data Corp. sur le marché des super ordinateurs... la société finira par s'intérresser alors à d'autres marchés tels que celui du stockage.

Photographie 1 : Le CDC 1604
Photographie 2 : Le pupitre du CDC 6600 et sa console avec ecran CRT, une première!



Contenu de ce site ©1999-2017 Fabrice Montupet